Bienvenue sur le portail de la Fédération des Chasseurs de la Somme
1 chemin de la voie du bois, 80450 Lamotte-Brebière - tél. : 03 22 82 90 90
Les espèces classées nuisibles
L’appellation « nuisible » s’applique à certaines espèces animales qui peuvent causer des dommages aux biens, aux personnes, et à la faune sauvage.

Cliquez sur les lien ci-dessous pour consulter les arrêtés concernant les animaux classés nuisibles:

Arrêté du 30 juin 2015 fixant la liste, les périodes et les modalités de destruction des espèces d’animaux classées nuisibles


Arrêté du 30 juin 2015 fixant la liste, les périodes et les modalités de destruction des espèces non indigènes d’animaux classés nuisibles sur l’ensemble du territoire métropolitain
 Il suffit de relire « Le roman de Renard » pour savoir que les renards mangent des poules. Ils ne sont pas les seuls intéressés par les poulaillers : les mustélidés (fouines notamment) s’y aventurent régulièrement pour s’emparer des œufs et éventuellement tuer les pondeuses.

Les rats musqués et ragondins, en creusant des terriers dans les berges des étangs et des rivières, provoquent des effondrements qui se traduisent au mieux par des réparations coûteuses, au pire par des accidents (ex : retournement d’un tracteur passant sur un chemin de halage).

D’autres espèces sont susceptibles de causer des dégâts considérables aux cultures (sangliers, lapin, corbeau freux, etc.).

Les prédateurs en surnombre peuvent également créer un déséquilibre en mettant en péril des espèces proies. Exemple : une population importante de pies, à l’image sympathique mais grandes pilleuses de nids, fait disparaître des jardins mésanges et autres passereaux.

Enfin, il ne faut pas sous-estimer les risques sanitaires ; par exemple transmission à l’homme par le renard de l’échinoccocose alvéolaire (maladie parasitaire).

Certaines espèces, nocturnes et aux mœurs très discrètes, ne peuvent être régulées par la chasse : le chasseur ne les rencontre pratiquement jamais. C’est le cas des mustélidés par exemple. Le piégeage permet de limiter leurs effectifs. Or, seules certaines de ces espèces classées “ nuisibles “ peuvent être piégées. Sans ce classement, nous ne disposerions d’aucun moyen de régulation.

C’est l’autorité préfectorale qui décide, annuellement, du classement nuisible des espèces, à partir du cadre fixé par cette liste nationale.

Oiseaux : corbeau freux, corneille noire, étourneau sansonnet, geai des chênes, pie bavarde.

Mammifères : belette, chien viverrin, fouine, lapin de garenne, martre, putois, ragondin, rat musqué, raton laveur, renard, sanglier, vison d’Amérique.

Pour la Somme, voir la liste des espèces classées nuisible en consultant l’arrêté préfectoral en rubrique téléchargement, onglet « arrêtés »

A noter que certaines espèces ont un double statut gibier / nuisible (pigeon, lapin…). Pendant la période de chasse, ce sont les règles propres à la chasse qui s’appliquent.
  • le 03.01.2018 Vous trouverez ci-après le communiqué de l'UPACGEM que nous avons reçu ce jour au siège fédéral :
  • Communiqué de la Fédération des Chasseurs de la Somme
  • Communiqué de la Fédération des Chasseurs de la Somme
  • Communiqué de la Fédération des chasseurs de la Somme
12/01/2018 - Bonjour, aurait-il encore de la place pour la formation piégeur qui se déroulera le 20 janvier ? Cordialement
Réponse : Bonjour, n'hésitez pas à contacter le service concerné au 03 22 22 12 20. Bien cordialement, FDC80.
09/01/2018 - Bonjour, je dois chasser le 16/01/2018 dans l' Aisne,je n' ai que le permis de la Somme, comment avoir une journée de chasse pour pourvoir chasser dans l' Aisne, à qui dois je m' adresser
Réponse : Bonjour, vous pouvez contacter dès a présent le service concerné au 03 22 22 12 20. Bonne chasse, bien cordialement, FDC80.
08/01/2018 - Bonjour, tel que réalisé dans l’oise, est-il prévu la mise en place de « chasseurs vigilants » dans la Somme ?
Si oui, sur quels critères seront-ils désignés ?
Cordialement.
Réponse : Bonjour, c'est un projet sur lequel nous réfléchissons à l'heure actuelle, nous allons nous rapprocher des services de gendarmerie sur ce sujet et vous tiendrons bien évidemment au courant. Bien cordialement, FDC80.
08/01/2018 - bonjour pour la période du11au20 février les appelants sont ils autorisé pour la chasse du pigeons ramiers car je ne trouve pas la réponse et que sur le livre Picardie chasse cela n est pas spécifier .cordialement
Réponse : Bonjour, oui ils le sont, la chasse devant se pratiquer à poste fixe. Cordialement, FDC80.
05/01/2018 - Bonjour, sur le petit livret vert il est écrit que la chasse aux pigeons au poste fixe est autorisée une heure avant le lever et une heure après le coucher de soleil puis-je avoir confirmation car il y a contradiction avec le Picardie chasse? merci pour votre réponse, cordialement
Réponse : Bonjour, effectivement il y a eu une petite "coquille" dans notre revue fédérale, la chasse aux pigeons au poste fixe est autorisée une heure avant le lever et une heure après le coucher de soleil, bien cordialement.FDC80.
Picardie Chasse | Magazine d'information mensuel à destination des chasseurs et pêcheurs de la Somme
La e-lettre d'info
Recevez les dernières actualités :
Un site conçu et réalisé par NetInfosMédias
|
|